Red Bull 400 Courchevel

 

RED BULL 400

Tremplin Olympique de Courchevel, le 10 juin 2017

La course la plus raide au monde Thibaut Baronian et Axelle Mollaret au sommet

 

 

S’il est une expérience impressionnante, c’est celle de se retrouver au sommet d’un tremplin de saut à ski! Mais celle de devoir le gravir est, de loin, bien  plus déroutante et c’est  ce qui attendait 650 coureurs aujourd’hui à Courchevel.

C’est une fois en bas du tremplin Olympique que les participants à la 1re édition française du Red Bull 400 se sont vraiment rendus compte du défi gigantesque qui les attendait. 400 m à parcourir au pas de course, 36 degrés de pente, 185 m de dénivelé positif, à une altitude de 1 300m.
Sans aucun doute, il s’agissait de la course la plus raide de leur vie! Heureusement soleil, public et bonne ambiance étaient au rendez–vous pour les encourager.
Les héros du jour sont les Français Thibaut Baronian et Axelle Mollaret.

 

 

JUSQU’AU BOUT DE SOI-MÊME

Le départ des  qualifications a été donné à 10h45 ce matin, par vagues de 40 coureurs par poule. Les 650 concurrents avaient le choix de courir en ndividuel (homme & femme) ou en  relais (homme  ou  mixte).
Uniquement 40 femmes, 40 hommes et 8 équipes par catégorie de relais se sont qualifiés pour les finales.
Malgré les cloches savoyardes des spectateurs venus soutenir les participants sur les abords du tremplin, les visages des coureurs étaient crispés de douleur. Et pour cause, le rythme ne décélère à aucun moment... La prise d’élan au départ ne sert qu’à prendre de la vitesse pour s’attaquer au filet installé sur les premiers 150m dans une pente inclinée à plus de 35 degrés.
La 3e zone  arrive, la passerelle, une transition pour quelques secondes de récupération avant d’attaquer la dernière partie, le tremplin. C’est là que les coureurs rentrent dans leurs derniers retranchements, jusqu’à la plateforme d’arrivée où les concurrents arrivent à bout de souffle.

 

 

DU BEAU MONDE À COURCHEVEL

Courchevel est réputépour ses célébrités... Ce samedi, il y avait encore du beau monde! Mais loin du showbiz, il s’agissait aujourd’hui de grands noms de la course à pied et du ski d’alpinisme.
Les favoris annoncés ont répondu à l’appel. Dès les phases de qualification, Michel Lanne, vainqueur de la CCC en 2016, les membres de l’Équipe de France de ski alpinisme: Gédéon  Pochat, Xavier Gachet, Alexis  Sevennec, Robin et Swann  Juillaguet, mais  aussi Yoann Sert, un expert français de kilomètre vertical et Thibaut Baronian, triple vainqueur de la course Wings for Life, se sont qualifiés directement pour les finales. De tous ceux-ci, c’est Thibaut Baronian qui signe le meilleur temps de la première édition du Red Bull 400 en France, en 3min27 devant Alexis Sevennec et Henri Aymond.
Du côté des filles, les  membres de l’équipe de France de ski alpinisme Candice Bonnel, championne de France en 2016 et Axelle Mollaret, vainqueur de la Verticale Race 2017, ont chacune remporté leur poule de qualification pour aller directement en finale. Une finale qui aura finalement été remportée par Axelle Mollaret qui s’impose en 4min35, devant Ophélie Orset et Laurianne Plaçais.