Acte 11 - DYNAFIT SKI TOURING COURCHEVEL - 12 février 2014

11ème étape des Dynafit Ski Touring Courchevel, Sébastien Figliolini sur la plus haute marche du podium.

 

91 concurrents étaient à nouveau au départ  du contre-la-montre de cette 11ème étape des Dynafit Ski Touring Courchevel (DSTC) qui se disputait le mercredi 12 février. Tous ces passionnés de ski alpinisme plus ou moins avertis ont depuis le début de la saison, la chance d’effectuer les 3,2km et 500m de dénivelé de ce parcours des DSTC spécialement aménagé pour cette discipline. En effet, tout au long de la saison, les amateurs de ski de randonnée peuvent  profiter de ce tracé conçu spécialement pour le ski de randonnée. Entretenu, balisé, damé et sécurisé tout l’hiver, ce parcours offre la possibilité de s’initier à la pratique de ce sport en cheminant au milieu de la forêt. Les plus motivés peuvent peaufiner leurs entrainements en ayant pour référence les temps des meilleurs athlètes du monde qui sont venus le 26 janvier dernier s’illustrer sur cette verticale race lors de la Coupe du Monde.

A 6 étapes de la finale qui aura lieu le 26 mars prochain, les meilleurs chronos de la saison sont pour l’instant détenus par le Catalan Kilian Jornet en 22min16s et la Française Laetitia Roux en 25min31s. Lors de cette 11ème étape des DSTC, qui s’est déroulée sous un magnifique claire de lune, les records de la saison n’auront pas été inquiétés mais pour ceux et celles qui ne venaient pas pour la première fois, beaucoup ont réussi à améliorer leur temps. Si cette réussite se justifie pour la plupart des concurrents par un entrainement assidu, elle se caractérise pour d’autre par l’utilisation d’un équipement beaucoup plus léger.

Ce mercredi 12 février, le vainqueur de la Pierra Menta (1998) et directeur du magasin partenaire le Camp de Base, Sébastien Figliolini aura allié ces deux composantes « entrainement et matériel » pour réaliser son objectif : Passer sous la barre des 28 minutes. Malgré une chute à 2 mètres de la ligne d’arrivée, Sébastien réalise le meilleur temps de la soirée en 27min54s. « J’avais annoncé ce matin que si je n’arrivais pas ce soir à passer en dessous des 28 minutes… je ne m’appellerais plus Sébastien » nous déclare-t-il en rigolant lors de la remise des prix. Hervé Soyard du Club « Courchevel Sports Alpinisme » prend la deuxième place en 39min10s et Jacques Lucas complète le podium en 29min34s.
5ème au scratch, le directeur de l’Ecole de Ski Française(ESF) de Courchevel 1650, Paul Richoux s’impose sur le classement ESF en 30mmin19s.

Chez les filles, Corine Chauchaix de l’ESF d’ Arêches gagne une marche sur le podium par rapport à la semaine dernière en terminant ce mercredi au sommet de la boîte en 33min36s et effectue par la même occasion le meilleur temps féminin du classement ESF. Avec un temps de 35min54s, Pauline Caillet de l’ESF Courchevel 1850 prend la deuxième position devant Géraldine Bau en 36min15s.

Mercredi prochain, le départ se fera en « mass-strat » (en ligne) et sera donné à 18h au départ du Praz comme le 8 janvier dernier lors de la spéciale Lionel Blanc et le 26 janvier lors de l’épreuve Vertical Race de la Coupe du Monde.