Acte 6 - DYNAFIT SKI TOURING COURCHEVEL - 15 janvier 2014

A Melanie Bernier et Yoann Sert la 6ème étape des Dynafit Ski Touring Courchevel.

 

Avec 525 passionnés de ski-alpinisme classés depuis le début de la saison des « Dynafit Ski Touring Courchevel » (DSTC), cette 4ème saison des DSTC s’annonce prometteuse. Le succès de cette montée de ski de randonnée de 3,2km et 500 mètres de dénivelé positif entre le Praz et Courchevel 1850 était à nouveau au rendez-vous lors de cette 6ème étape des DTCS avec 121 participants sur la ligne de départ. A partir de 18h les concurrents se sont élancés chacun à leur tour de ce contre la montre illuminé pour l’occasion par la pleine lune.

A quelques jours maintenant de la Coupe du Monde de Ski Alpinisme et de l’Open Millet Coupe de France qui se dérouleront les 25 et 26 janvier prochain, beaucoup d’athlètes sont venus repérer le parcours de la Vertical Race du dimanche 26 janvier qui se fera sur le même parcours que les DSTC. Après avoir vu passer l’Espagnol Kilian Jornet, la Suédoise Emelie Forsberg, l’Américaine Meredith Edwards, les Français Mathéo Jacquemoud, Laetitia Roux et bien d’autres, c’était au tour de la Canadienne Melanie Bernier de venir faire son repérage lors de cette 6ème étape.
Avec la première étape de la Coupe de Monde qui débute ce week-end à Verbier en Suisse, les meilleurs athlètes du monde sont au pic de leur forme et c’est tout naturellement que Melanie Bernier de l’équipe nationale du Canada s’impose ce mercredi 15 janvier en 31min26s. Marion Mathieu prend la deuxième place en 32min40s et Charlotte Le Roux de l’ESF du Grand Bornand complète le podium en 34min17s en réalisant le meilleur temps de la soirée du challenge ESF chez les monitrices.

En réalisant le troisième meilleur temps du classement provisoire de la saison en 23min52s derrière Kilian Jornet et Mathéo Jacquemoud, Yoann Sert effectue un remarquable chrono et prend haut la main la tête de cette 6ème étape des DSTC. Rémi Berchet du club Courchevel Sports Alpinisme termine en deuxième position (26min49s) devant Tony Portanier de l’ESF Couchevel 1550 qui effectue le meilleur temps du challenge ESF de cette ascension en 27min01.

Si la course au record est maintenant belle et bien lancée pour les cadors de la discipline et les moniteurs et monitrices pour le Challenge ESF, il en est de même pour les moins aguerris. En effet, si cette course permet aux meilleurs spécialistes de venir se battre pour le record de la saison ou peaufiner leur entrainement, les amateurs de ski-alpinisme y trouvent aussi leur compte en se créant différents objectifs : Améliorer son temps, faire mieux que son copain, se comparer aux autres, tenter de passer sous une certaine barre horaire… Des multitudes de défis sont possibles et parmi les locaux les challenges ne manquent pas à l’image de  Jean-Marc Sullice (39min18s) et Philippe Mugnier (41min11s) qui donnent chaque mercredi le meilleur d’eux-mêmes pour tenter d’arriver le premier. Mais également Patrice Rey (52min08s), Dominique Chambard (31min36s) ou Christophe Mongellaz (46min18s) qui essayent chaque mercredi d’améliorer leur propre temps. Sans oublier ceux qui se donnent un objectif horaire comme Sébastien Figliolini le directeur du magasin partenaire « Le Camp de Base » qui avait cette fois-ci décidé de terminer en moins de 29 minutes et qui réalise son objectif en 28min26s.