ACTE 1 - DYNAFIT SKI TOURING COURCHEVEL - 11 d├ęcembre 2013

4ème saison des Dynafit Ski Touring Courchevel : Premiers temps de référence pour Mathéo Jacquemoud et Marion Manéglia.

 

Au fil des saisons, les Dynafit Ski Touring Courchevel (DSTC) prennent de l’ampleur et créent un véritable engouement.   Cette montée en contre la montre de ski alpinisme de 3,2km pour 500 mètres de dénivelé positif entre le Praz et Courchevel 1850 proposée tous les mercredis du 11 décembre au 26 mars 2014, permet aux meilleurs spécialistes de la discipline de venir se battre pour le record de la saison ou peaufiner leur entrainement. Quant à tous les amateurs de ski-alpinisme, ils profitent de l’occasion pour skier dans un cadre exceptionnel, à la lueur de la frontale.

La saison 2013/ 2014 s’annonce exceptionnelle à en croire les chiffres. 26 participants étaient au rendez-vous de la première Dynafit Ski Touring Courchevel lors du lancement de la course en 2010. En 2011, 34 concurrents étaient comptabilisés puis 42 l’an dernier et cette année le taux de participation explose avec 82 skieurs alpinistes au départ de la première étape des DSTC 2013/2014.

Parmi les participants figurait le parrain de cette 4ème saison des DSTC, Mathéo Jacquemoud. Licencié à Courchevel Sports Alpinisme depuis le début de la saison, Mathéo, quadruple champion du monde de ski alpinisme en 2013, vainqueur de la Pierra Menta 2013 recordman des DSTC 2012/2013 est venu établir le premier temps de référence de la saison en 24min01s. « Je n’ai pas pu aller plus vite car j’ai actuellement la grippe mais la semaine prochaine, je devrais être en meilleure forme pour améliorer mon temps » nous déclare-t-il en toussant après avoir franchi la ligne d’arrivée.
Yoann Sert du club Haute Tarentaise Montagne Sport prend la deuxième place en 25min09s et Léo Viret du Team Isère Montagne complète le podium en 25min11s.
D’autres vainqueurs de la Pierra Menta étaient également au rendez-vous avec Francis Bibollet (vainqueur en 1992) qui termine en 26min35s et Sébastien Figliolini, directeur du magasin partenaire « Le Camp de Base » (vainqueur en 1998) qui réalise un temps de 29min46s.

Chez les filles, c’est Marion Manéglia du Chamonix Ski Club qui s’affirme en 32min12s devant Elisa Gayet  du team Pyrénées Catalanes en 34min47s et Christine Gachet du Team Isère Montagne en 35min42s.

Avec le soutien des Ecoles de Ski de Courchevel depuis la création de cet évènement, les organisateurs de l’Association « Courchevel sports Alpinisme » et les directeurs des ESF ont décidé cette année de mettre en place un challenge pour les moniteurs ESF de toutes les stations et les clients ESF qui viennent accompagner de leur moniteur. Et pour cette première étape de la saison, c’est Nicolas Mater de l’ESF de Courchevel 1550 qui ouvre les hostilités en 31min44s devant Philippe Mugnier (ESF Courchevel 1850) en 45min35s et Yves Blanc (ESF Courchevel 1650) en 49min10s. Christophe Normand, directeur de l’ESF de Courchevel 1850 termine au pied du podium en 49min53s derrière son fils Gaspard le plus jeune participant de la soirée, qui du haut de ses 10 ans effectue la montée en 48min. Laurence Chevallier (ESF Courchevel 1850) la seule monitrice présente termine la montée en 49min09s.

Pour rien au monde les « mordus » des DSTC auraient loupé l’ouverture à l’image de Jean-Marc Sullice (45min48s), Michèle Mongellaz (48min36s), Grégory Isnardi ( 31min17s), Jean-Pierre Falcoz (35min40s) et bien d’autres qui viennent régulièrement pour tenter d’améliorer leur temps.

A noter également, après 3 ans de bénévolat sur les DSTC la présence de Patrice Rey  qui a laissé le clairon de côté pour venir inscrire son nom dans le classement avec un temps de 57min32s.