Acte 2 - DYNAFIT MOONtain RACES COURCHEVEL - 23 juillet 2013

Julien Rancon reprend le contrôle des Dynafit MOONtain Races Courchevel.

 

La pleine lune était difficile à apercevoir ce mardi 23 juillet sur la deuxième étape des Dynafit MOONtain Races Courchevel (DMRC) 2013 avec les conditions orageuses et les nuages qui bourgeonnaient sur les massifs. Mais malgré tout, les conditions météo sont restées clémentes durant toute la course. 20h30, le coup d’envoi de ce trail nocturne de 9,3km (100 D- / 800m D+) reliant Courchevel  Moriond au Refuge de Grand Plan organisé par l’association « Courchevel Sports Alpinisme » était donné.

Au départ de ce contre la montre, Les concurrents s’élançaient chacun à leur tour en contre la montre toutes les 20 secondes en fonction de leur estimation de temps permettant aux moins entrainés de démarrer devant et aux plus expérimentés de partir en dernier.

Cette fois-ci, le dernier à partir était le vainqueur des DMRC 2012 en 47min59s, Julien Rancon. Avec une 3ème place lors du championnat du monde de trail le 6 juillet dernier, Julien Rancon du team Adidas Aco Firminy n’a pas mis longtemps à doubler tous ses poursuivants et décrocher le nouveau record provisoire de la saison en 48min22s jusqu’à lors détenu par Erik Clavery en 49min57s. « Je n’ai pas encore totalement récupéré du championnat du monde, c’est peut-être pour cela que je n’ai pas pu réussir à améliorer mon record de l’an dernier mais je suis très content du résultat. 23 secondes d’écart par rapport à l’année dernière ce n’est pas beaucoup mais pour passer sous la barre des 48min il faut être au top de sa forme » nous déclare Julien à l’arrivée.
Arnaud Bonin du Team Scott Odlo Les Saisie, le seul à ne pas avoir été  rattrapé par Julien dans la montée prend la deuxième place en 48min48s et Ludovic Pellé, champion de France Vétéran de course en montagne et vainqueur par équipe du Dynafit X2 Courchevel dimanche dernier prend la troisième place en 51min13s.
Laurent Brochard, champion de cyclisme sur route 1997 était lui aussi de la partie et termine au pied du podium avec un temps de 54min40s.
A noter également la performance de Baptiste Blanc le fils de Lionel Blanc le gardien du refuge qui à seulement 11ans termine en 1h16min55s.

Chez les filles, le record provisoire établi par Stéphanie Duc le 25 juin dernier en 59min49s n’aura pas été inquiété par Aurélie Carlin qui remporte cette seconde étape en 1h19min46s devant Oriane Mitonde l’HTAC en 1h21min32s et Olga Albert en 1h22min28s.

Beaucoup de spectatrices étaient au rendez-vous pour venir encourager les coureurs. En effet, après le 3ème kilomètre avant l’arrivée les traileurs ont eu droit à un concerto de cloches émis par les vaches postées le long du parcours. Au refuge, le gardien Lionel Blanc et toute son équipe avaient une fois de plus tout mis en œuvre pour accueillir chaleureusement les participants et préparé le buffet montagnard avec la soupe au chaudron qui a ravi tout le monde.