ACTE 13 - MILLET SKI TOURING COURCHEVEL - Mercredi 20 mars 2019

La finale des Millet Ski Touring Courchevel 2019 « in the air » avec Magic System !

 

C’était « Magic » ce mercredi 20 mars pour la grande finale déguisée 2019 des Millet Ski Touring : 487 participants inscrits pour 419 classés à l’arrivée de la 13ème et ultime manche de la saison. Déjà 9 ans et toujours un énorme succès qui perdure chaque mercredi de la saison d’hiver de mi-décembre à fin mars pour cette course de ski alpinisme. Cette édition a enregistré un nouveau record de participations avec 1822 départs donnés pour 965 concurrents différents classés. Cette montée de 3,2 km avec ses 500m de dénivelé positif est devenue la référence pour tous les skieurs de randonnée où spécialistes, amateurs et néophytes se côtoient en toute amitié pour battre les records, peaufiner leur entrainement ou tout simplement se faire plaisir pour la majorité d’entre eux. Depuis 4 ans, la Millet Ski Touring Courchevel (MSTC) se clôture dans l’allégresse avec, tradition oblige, les déguisements de sortie pour le plus grand plaisir des spectateurs. Cette année, le jury composé d’experts de notre partenaire Deguisetoi.fr a décerné le trophée du meilleur déguisement 2019 agrémenté d’un an de déguisements offerts à Sébastien Malaval, paré en Tyrannosaure géant, mais, même à ce niveau, la lutte fût délicate pour départager les déguisés notamment ce fabuleux sapin ou cet énorme Kinder.

Bien que cette finale soit placée sous un signe festif, certains participants ont tout tenté pour établir leur meilleur temps de la saison. Pour preuve, Mathis Contamine et Théo Arcous n’ont pas hésité à braver le froid et à s’alléger au maximum et gagner du poids avec leur Mankini vert fluo pour terminer en un peu plus de 53 minutes. Il fallait aussi avoir l’œil exercé pour reconnaitre Philippe Mugnier, le maire de Courchevel déguisé en D’Artagnan ou Laurent Brochard, champion du monde de cyclisme sur route en 1997, costumé en Tyrolien.

Même si convivialité et bonne humeur primaient sur le chrono pour la grande majorité des concurrents, quelques athlètes étaient venus pour assurer leur place sur le podium et même titiller le record.

 

Les records 2019 pour Axelle Mollaret et Rémi Bonnet. La perf du jour pour Joris Perillaz Pessey !

 

La grande nouveauté de cette finale 2019 reposait sur le lieu du départ décalé à l’opposé de l’officiel en raison des travaux sur le site. Tous les participants étaient positionnés de chaque côté des 200 premiers mètres du parcours, seuls les 10 premiers hommes et femmes du classement général provisoire partaient derrière la ligne par respect de la distance légale et pour la validation des temps. Au top départ, le top 10 s’est donc élancé au milieu de cette grande haie d’honneur munie de fumigènes multicolores suivi de l’ensemble des concurrents dans une ambiance de fête.


Les 2 leaders du classement général des MSTC, Axelle Mollaret, championne du monde de ski alpinisme en titre en épreuve individuelle et  médaillée d’argent en Vertical Race et le Suisse Rémi Bonnet, médaillé de bronze en Vertical Race à ces même mondiaux, étaient présents mais ont préféré encourager les participants et profiter de la fête pour garder du jus pour la dernière manche de la coupe du monde ce week-end. A l’arrivée de cette ultime manche, Joris Perillaz Pessey, membre de l’équipe de France de ski alpinisme, a fait coup double. Non seulement, il sort vainqueur dans l’excellent temps de 22min20s, mais il effectue aussi une « remontada » au général final pour s’emparer de la seconde place. William Bon Mardion prend la 2ème place de la soirée en réalisant son meilleur temps de la saison en 23min07s. Gédéon Pochat vient compléter la boite  en 23min32s.

Au final, Rémi Bonnet remporte le Trophée en cristal Raymond et René Millet 2019 (les fondateurs de la société partenaire Millet) et les 2000€ de prize money avec le record de la saison en 22min05s devant Joris Perillaz Pessey et Xavier Gachet, médaillé de bronze en individuel lors des Mondiaux rétrograde en 3ème position en 22min41s, William Bon Mardion échouant à la 4éme place malgré sa performance du jour.

Chez les filles, Laura Deplanche s’impose sur cette 13ème manche en 28min32s, sa 2ème victoire cette saison, devant Sophie Mollard seconde en 29min28s et Célia Perillat Pessey troisième en 29min45s.
Au scratch final, Axelle Mollaret confirme sa mainmise sur cette compétition et réalise le hat-trick sur le Trophée Raymond et René Millet avec le meilleur temps féminin 2019 de 25min58s devant la Russe Ekaterina Osichkina (26min58s), championne du monde junior en Sprint, Verticale Race et Individuelle qui a effectué cette dernière montée tranquillement en pirate et Laura Deplanche (27min32s).

Il faut noter l’excellence du cru 2019. Les records de Killian Jornet et Laetita Roux ont tremblé cette saison. Nul doute qu’avec l’évolution du ski alpinisme et la notoriété des MSTC, ils soient battus lors de la prochaine saison.

Chez les moniteurs ESF, les classements finaux s’établissent comme suit :

- podiums masculins : Joris Perillat Pessey (ESF La Clusaz) en 22min20s devant Arthur Blanc (ESF Arèches) en 23min51s) et Florian Sautel (ESF Valmorel) en 25min12s.

- podiums féminins : Laura Deplanche (ESF La Toussuire) en 27min32s devant Lorna Bonnel (ESF La Toussuire) en 28min16s et Armelle Favre (ESF Pralognan La Vanoise) en 35min58.

Au total, 89 monitrices et moniteurs classés pour plus de 20 écoles.

Pour clôturer en apothéose cette 9ème saison, le groupe Ivoirien Magic System, après avoir mis le feu à la coupe du monde de foot 2018, est venu faire le show à Courchevel pendant 1h30 pour faire bouger, chanter et lever les mains « in the air » à plus de 1200 spectateurs dans le gymnase de l’Envolée. Une réussite exceptionnelle doublée d’un énorme succès dont se félicite Guillaume Prin, le président du club organisateur « Courchevel Sports Outdoor montagne et escalade ».

Pour la « Decima » en 2020, il faut s’attendre à un cru grandiose. Toute l’équipe est déjà en réflexion sur les innovations à apporter pour la compétition et sur la finale qui s’annonce d’un niveau jamais atteint. 

Classement général 2019 :
Hommes :
1 : Rémi Bonnet > 22min05s
2 : Joris Perillat Pessey > 22min20s
3 : Xavier Gachet > 22min41s
4 : William Bon Mardion >  23min07s
5 : Yoann Sert > 23min27s

Femmes :
1 : Axelle Mollaret > 25min58s
2 : Ekaterina Osichkina > 26min58s
3 : Laura Deplanche > 27min31s
4 : Corinne Favre >  27min36s
5 : Lorna Bonnel > 28min17s