Record de participation sur la 7ème édition du Dynastar X3 Courchevel 2019 !

Record de participation sur la 7ème édition du Dynastar X3 Courchevel 2019 !

 

Un engouement qui ne se dément pas pour ce rendez-vous incontournable de tous les passionnés de sports outdoor. En 7 ans d’existence, ce triathlon hors norme avec l'enchainement Cyclisme, Trail et Ski Alpinisme est devenu une véritable institution qui attire de plus en plus de participants chaque année. Ce dimanche 14 avril 2019, près de 600 participants se pressaient au départ du Dynastar X3, un nouveau record de participation. Sans une météo catastrophique annoncée une dizaine de jours avant l'évènement qui a ralenti les dernières inscriptions et dissuadé quelques concurrents lointains, ce chiffre aurait été encore plus important. Mais, miracle de la nature, les prévisions météo se sont totalement inversées la veille de la course et des conditions de rêve sous un magnifique soleil attendaient les triathlètes pour enchainer les 13,9km (930m D+) à vélo, 6,3km (180m D+/-) en trail et 4,8km (950m D+) en ski alpinisme, en solo ou en équipe trio, au départ du carrefour du Carrey (altitude : 830 m) pour arriver au sommet de la Saulire (altitude : 2710m).

A 10h, le coup d'envoi était donné. Un impressionnant peloton s’est élancé sous l'arche de départ. Très vite, un groupe de tête emmené par Alexis Cleaz Savoyen suivi de Loïc Suchet, Basile Salomon, Arnaud Mazet, Richard Sumpter et Loïc Gazzotti a pris les devants. Un peu en retrait, l'Italien Simone Eydallin s’accrochait avec, dans sa roue, Sébastien Figliolini, Ludovic Colomb et Dorian Colliard. Au kilomètre 4,5, à la sortie du village de Saint-Bon, Alexis Cleaz Savoyen en équipe trio déposait ses compagnons d’échappée et remportait détaché ce premier triptyque en 42min27s. Dans la catégorie « Solo »,  Arnaud Mazet a résisté au retour de Simone Eydallin, battu pour 5 secondes. Chez les filles, Laura Deplanche, membre de l'équipe de France de ski alpinisme et vainqueur en 2018 en trio, avait décidé de prendre le départ en solo cette année. Dès les premiers coups de pédales, elle a creusé un écart irrémédiable sur ses poursuivantes en bouclant l’ascension en 49min41s avec plus de 3 minutes d'avance sur Léna Bonnel (52min56s).

 

L’arrivée dans le parc de transition sur le front de neige de Courchevel 1850 fut spectaculaire : pas le temps de se reposer, un rapide « quick-change » pour passer le l'épreuve cyclisme en mode trail ou, pour les trios, un passage de relais. Cette année, la boucle du parcours trail en forêt était beaucoup plus roulante. La fraicheur nocturne et un damage matinal  avaient durci la neige donnant des conditions de course optimales. Sur cette 2ème épreuve, la différence commence à se ressentir entre les coureurs « solo » qui ont dans les jambes les 13,9km (930m D+) à vélo et ceux en « trio » tous frais. Dans ce contexte, Louis Parent (23min40s) et Candice Bonnel (28min23s) ont tiré leur épingle du jeu en s'adjugeant les temps de référence. Pour le classement solo, chez les hommes, grosse bagarre entre Arnaud Mazet et Simone Eydallin séparés d’une minute sous la banderole. Chez les féminines, Laura Deplanche conserve le leadership mais voit revenir sur ses talons Mélanie Jannerod, vainqueure du Red Bull 400 Courchevel 2018.

  

L’épreuve finale en ski alpinisme s’annonçait somptueuse avec nombre d’athlètes bien entrainés sur la saison d’hiver et sur les « Millet Ski Touring Courchevel» en particulier. Pénalisé par un problème technique dans le parc de transition (lacet récalcitrant) et devant le forcing de Simone Eydallin, Arnaud Mazet s’est fait rattraper par l’italien au pied de la Saulire, mais il a gardé assez de force pour lui souffler la victoire et conserver 11 petites secondes d’avance au terme d’un sprint étourdissant après 2h04min21s de course. Clément Molliet complète le podium en 2h08minute21s.

Chez les « solo » filles, Laura Deplanche, spécialiste du ski alpinisme, a fait cavalier seul et s’impose en 2h30min03s devant Mélanie Jannerod (2h37min10s) et Marion Mathieu (2h45min24s).
Le team « Les Sybelles Bonnel Toussuire » décroche son 3ème titre en catégorie « Trio Femmes » en 2h13min55s avec Léna Bonnel (2ème de l'épreuve vélo), Candice Bonnel (1ère en trail) et Lorna Bonnel, championne du monde en titre de ski alpinisme en relais et en équipe, vice-championne du monde en Individuelle (1ère en ski).

Yann Gudefin (trio) réalise le meilleur chrono général sur la montée de la Saulire en 43min33s et permet à son équipe composée de Yoann Caillot (Cyclisme) et Roderick Assier (Trail) de s'adjuger de la première place en catégorie « Trio Homme » avec un temps de 1h56min32s.
Du côté des « Trio Mixte », la famille Juillaguet composée de Will Juillaguet (Cyclisme), Swann Juillaguet (Trail) et Catherine Juillaguet (Ski Alpinisme) poursuit sa quasi invincibilité et signe leur 6ème titre dans la catégorie en l’emportant en 2h11min57s.

La 8ème édition du « Dynastar X3 Courchevel » aura lieu le 19 avril 2020 mais avant, rendez-vous le 18 août 2019 pour le triathlon « Felt X3 Courchevel » avec l'enchainement de natation, vélo et course à pied, départ du lac de Bozel avec arrivée à Courchevel 1850.