ACTE 2 - CONTRE-LA-MONTRE EIFFAGE DU COL DE LA LOZE - Dimanche 30 juin 2019

Le maillot à pois du Col de la Loze... Il se mérite !


Le grand écart : plus de 30° de différence entre la 1ère manche du Contre-La-Montre Eiffage du Col de la Loze du 12 mai qui s'est déroulée sous la neige avec des températures glaciales (-7° au sommet) au milieu des murs de neige et la 2ème manche du 30 juin courue sous un magnifique soleil mais avec la canicule (25° au sommet, plus de 30° sur le bas) ! Des conditions qui, pour l'instant, ne permettent pas d'établir des temps de référence solides. Heureusement, cette édition 2019 se joue sur 3 manches, la finale étant programmée le dimanche 28 juillet au lendemain de l’étape décisive du Tour de France avec l’arrivée à Val Thorens.

Même si, depuis le lancement de cette compétition, il est difficile de maitriser tous les paramètres pour arriver au sommet du Col de la Loze culminant à 2304 m d'altitude dont les 5,8 derniers kilomètres sont dédiés exclusivement aux cyclistes, les chronos sont tout de même impressionnants sur les deux parcours proposés :

- le trophée « Eiffage » avec ces 22,6 kms et 1510 m D+ au départ du rond-point du Carrey
- le trophée « Felt » sur 8,6 kms et 580 m D+ au départ de Courchevel 1850.

Cette 2ème manche enregistre une innovation majeure : la création des bidons de vélo spécifiques à la course, une motivation supplémentaire pour l'ensemble des concurrents. Les temps maximum à réaliser sont les suivants pour le Trophée Eiffage : moins de 1h30min pour décrocher le bidon d'Or, moins de 1h45min pour le Vermeil,  moins de 2h00min pour l'Argent,  moins de 2h30min pour le Bronze et le bidon "Finisher" pour les performances supérieures.

Concernant le Trophée Felt, il faut faire moins de 30min pour l'Or, moins de 37min30s pour le Vermeil, moins de 45min pour l'Argent, moins de 1h pour le Bronze et plus de 1h pour le bidon « Finisher ».

Les participants à vélo électrique qui partent 5 minutes avant le départ officiel sans être chronométrés, juste pour le plaisir, se voient offrir le bidon « Finisher ».

Parmi les 55 participants enregistrés sur les départs de cette 2ème levée, figurait Laurent Brochard, champion du monde sur route à San-Sébastian en 1997 et parrain de la course. Il termine avec le bidon d'Or dans un temps de 1h28min12s sur le Trophée Eiffage « Cette arrivée au col est magnifique avec cette vue sur le Mont-Blanc et les glaciers de la Vanoise. Les 5,8 derniers kilomètres de cette ascension réservée aux cyclistes sont exceptionnels avec des bonnes petites côtes et des pourcentages par endroits élevés qui la classerait en « Hors Catégorie » sur le Tour de France. Ce nouveau col est très prometteur, il va attirer beaucoup de cyclistes et probablement le Tour de France ! »

 

Trophée Eiffage : Nouveaux records pour Yohan Sert et Camille Udny.

 

Le temps de référence de 1h08min20s réalisé par Florian Hudry (présent au championnat de France Elite ce dimanche qu’il a terminé) lors de la manche inaugurale a été abaissé de près d’une minute ce dimanche 30 juin par Yoann Sert sociétaire de l’ASC Macôt la Plagne. Il s’empare du maillot à pois de leader dans un temps de 1h07min24s. Vincent Arnaud (Bourg Ain Cyclisme) en 1h08min02s et Will Juillaguet (Courchevel Sports Outdoor) en 1h11min36s complètent le podium.

Chez les féminines, Catherine Juillaguet, vainqueure de la manche initiale et bien qu’améliorant son temps de plus de 8 min en 1h35min34s, n'a pu résister à Camille Udny du VC ST Julien en Genevois qui s’impose en 1h32min, nouveau record féminin. Caroline Rainieri prend la troisième place de cette levée en 1h49mi26min.
Au général, Melanie Batchelor (1h46min07s) rétrograde en troisième position tout comme Florian Hudry.

 

 

 

 

 

Nouveau record pour Pierre-François Gachet et victoire de Sam McGree sur le Trophée Felt.

 

La chaleur a dissuadé bon nombre de participantes qui se sont retrouvées à deux au départ. Au final,  Sam McGree s’impose en 38min18s devant Madeline Stocky en 49min34s. Au niveau du classement général provisoire, Laura Deplanche reste en tête en 31min22s suivie de Sam McGree et Alice Niemaz.

Chez les hommes, le podium s'est joué dans un mouchoir de poche en moins de 27 min. Pierre-François Gachet, membre de l'équipe de France de ski alpinisme s'empare du maillot à pois en 26min04s suivi d’ Éric David  (26min34s) et de l'Espagnol Josed Termens Nadal (26min49s). Au général provisoire, ce trio rafle les 3 premières places.

Tout va maintenant se jouer lors de la grande finale du dimanche 28 juillet en pleine effervescence du dénouement du Tour de France. A cette date, plus question de tergiverser, il faudra donner le meilleur de soi-même pour viser le podium ou établir son propre record personnel. Les vainqueur(e)s hommes et femmes endosseront le maillot à pois du meilleur grimpeur 2019 agrémenté d'un trophée en cristal et d'un prize money. Un beau suspens en perspective dont se réjouissent Philippe Mugnier, le maire de Courchevel, et Pascal Chatellet, directeur d'Eiffage Route partenaire de la course qui, présents sur la ligne d’arrivée, n'ont pas manqué de féliciter les concurrent(e)s et les bénévoles à l'issue de la remise des prix de cette seconde manche.

Prochains rendez-vous : Finale CLM Eiffage du Col de la Loze le dimanche 28 juillet et le triathlon Felt X3 Courchevel le dimanche 18 août